Etre bien, être soi !

Etre bien, ça commence par être soi. Pour être bien, il faut, au minimum, être en accord, en cohérence avec soi-même.

Et être soi, c'est un vaste programme, et ça ne va pas de soi, justement... Cela peut prendre toute une vie ! Et si on profitait du confinement pour y réfléchir et pour commencer à être soi, enfin.


Le confinement, qui est une épreuve qui nous est imposée, une contrainte extérieure à nous, peut aussi être vécu comme une opportunité. Une occasion de se recentrer sur soi, sur sa vie, sur ses besoins. Cette période entre deux, intermédiaire, transitoire, dont on ne sait pas quand elle se terminera, peut nous permettre de nous poser, de faire le point, de réfléchir en profondeur, sur nous et sur notre vie. Ce temps suspendu, par rapport à notre vie habituelle, est une chance de nous (re-)découvrir et de nous créer de nouvelles opportunités de vie.


Il y a deux phrases que j'aime beaucoup qui résument bien la problématique à mes yeux :

Be yourself everyone else is already taken (attribuée à Oscar Wilde) et Be yourself no matter what they say (Sting, Englishman in New York).


Et vous, qu'en pensez-vous ?